Castor politique

Des fables et de la politique

La politique lisse et centrée

Le débat

Sur cette image, selon Le Figaro, deux hommes politiques « débattent », Balladur à gauche et Rocard à droite, sachant que Balladur est de droite et Rocard de gauche, même si ils sont tout deux proches du centre.

Ni l’un ni l’autre n’ont de quoi boirem c’est dire si le débat doit être très enflammé… Mais regardez aussi, identiques dans l’habit, confortablement installés, dans un environnement froid et fermé qui donne l’impression d’être un édifice officiel, sur des fauteuils que jamais personne ne voudrait acheter, éloignés l’un de l’autre comme pour nous éloigner nous-même, c’est précisemment de cela dont il est question dans cette photo : la politique n’est pas pour le commun des mortels, et quand la politique ne concerne plus le commun des mortels, alors ce n’est plus une démocratie.

J’exagère peut-être ? Vous croyez sans doute que les attitudes, l’environnement et les paroles sont trois choses indépendantes ? Et bien allons voir le débat. Oh ! Je crois d’ailleurs que je peux très vous le résumer par quelques citations, sachant que ce n’est pas un véritable débat mais une suite de question sur lesquels les interlocuteurs sont pratiquement d’accord :

Michel Rocard : Il est peu contes­table que l’orientation générale du pays a bougé. D’une façon générale, il y a une ­disponibilité à la réforme et une intention réformatrice du chef de l’État (…)

Edouard Balladur : Il y a eu rupture.(…)

MR : Je ne voudrais pas prendre le risque de compromettre Édouard Balladur pour lequel j’ai beaucoup d’estime mais je suis tout à fait d’accord avec ce qu’il vient de dire ! (…)

MR : L’arbitre a un pouvoir régulateur, il fixe la règle, il est décisionnel. (…) Il faudra un arbitre mondial et un changement de philosophie.

EB : La notion d’arbitre est capitale.(…) la mondialisation existe, nous ne pouvons y échapper, et il n’y a pas de règles harmonisées entre tous les pays. (…) Commençons par coopérer plus étroitement avec les États-Unis.

MR : Je suis comme vous lucide sur le fait que des règlements intra-européens ne sont plus suffisants par rapport à une finance mondialisée.

Revenons à la France. Le PS vient d’adopter une « déclaration de principes » dans lequel il se dit « réformiste » et plaide pour « une économie de marché régulée »…

EB : Je m’en réjouis, mais j’attends qu’elle soit appliquée dans les faits ! J’attends avec intérêt le programme de gouvernement que le PS élaborera avant de juger.

M. R. – Moi aussi !

Publicités

mai 6, 2008 - Posted by | Politique

Un commentaire »

  1. Mille remerciements pour le lien, mais il y a une petite erreur dans l’url: http://jeboycotte.org ou http://jeboycotte40.free.fr (préférer la première)
    J’ai aussi positionné un lien dans la « sidebar ».
    Enfin, dans la rubrique contact du blog, vous pourrez me laisser votre mail si vous le souhaitez. Pouvez-vous poster à nouveau votre commentaire?
    Pertinent et drôle votre papier sur nos sosies politiques!
    Cordialement

    Commentaire par hans lefebvre | mai 8, 2008 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :