Castor politique

Des fables et de la politique

Castor climatique

Castor est bon, Castor est honnête, Castor a deux enfants. L’un est petit, l’autre est grand. Ils vivent dans une cabane vers Kamouraska, mangent à leur faim et dorment tout l’hiver. La normalité des choses qui doivent être est respectée et les voisins ne sont pas inquiets.

Castor n’est pas né de la dernière neige. De la précédente non plus. Castor a vécu. Son éducation est plutôt traditionnelle, il a écouté son père et son père a écouté son grand-père, et ainsi, de génération en génération, de comparaison en comparaison, sa famille a castoriquement prouvé deux points :

  • Le terre se réchauffe et se réchauffera dans les décennies à venir.
  • L’activité humaine est la cause principale du réchauffement climatique, confirmant ainsi la supériorité du castor sur l’homme.

Oh ! Bien sûr ! des cassandres castors et bien d’autres encore, affirment, d’un air docte de théologien catholique, que la cause principale du réchauffement climatique est le méthane qui s’échappe des lacs castors, et qu’il faut cesser de construire des barrages, et que la planète est bien trop fragile. Que veulent-ils? Si nous cessons, les ours viendront nous chercher dans nos maisons, ce sera l’apocalypse, la fin du monde castor, une grande perte pour les castoridés. Vraiment n’importe quoi.

D’autres castors, mais là c’est pour rigoler, accusent les taches solaires comme les anciens Grecs auraient accusé les colères des dieux, superstitieusement et pour ne pas culpabiliser.

Enfin, le dernier, qui se targue de scientifisme humain, et qui se tient toujours sur ses deux pattes pour imiter les hommes, Castor allègre qu’il se nomme, voit dans la tectonique des plaques et ses mouvements imperceptibles, la cause d’un réchauffement qui s’accélère. Ce dernier est si plaisant que Castor père va souvent discuter avec lui. Après une journée épuisante, un fou rire est toujours bon à prendre, surtout sur un sujet si sérieux.

Pour ses enfants par contre, c’est beaucoup plus difficile à comprendre. La nouvelle génération ne fait plus aveuglément confiance à ses aïeux, et c’est tant mieux pense Castor. Ses enfants disent :

– Souviens-toi papa, l’hiver dernier fut très froid, et l’été très pluvieux. Ce n’est pas possible que la terre se réchauffe, tu dis n’importe quoi, t’es si bougon qu’on dirait un vieux saumon ! D’ailleurs, Castor allègre dit le contraire! En plus, c’est un scientifiste ! Tu vois papa?

Castor père est frustré, comment leur expliquer? Cette question le taraude à tour de bras, mais un jour, il a une idée, lumineuse, presque médiatique! Il propose à ses enfants de faire une recherche sur Google, de montrer que cette remise en question du réchauffement est une propagande, que les castors sceptiques ne sont que des menteurs, des affabulateurs. Les enfants répondent, chiche! Tout le monde pense avoir raison, c’est la loi.

– On va d’abord faire une recherche en anglais, vous le savez, il y a plus de pages et plus de travaux. Vous verrez.

Castor père tape avec ses grosses pattes, lentement, il est de la génération précédente, arrêtez de vous moquer. Il écrit propaganda, global, warming « . D’un air triomphant, il appuie sur entrée et, erreur! Il a raté la touche visée, sa patte est trop grosse, en plus elle est palmée. Essayez pour voir de travailler avec des palmes, c’est pas si facile, j’ai déjà essayé! La seconde tentative réussit, au grand étonnement des enfants qui croyaient leur père incompétent, en informatique cela va de soit, car, en ce qui concerne la construction de barrages, il est le meilleur à des lieux de castor à la ronde.

Ô rage, Ô désespoir! Alors que le père déchiffre péniblement, les enfants s’exclament en riant : on avait raison, on avait raison! La propagande c’est de dire que le réchauffement climatique existe! T’es trop nul papa! Et ils rigolent, de concert, ce qui est rare, n’oublions pas qu’ils sont frères. Castor père est un peu fâché, car en effet, la première page de résultats ne concerne que des sites chrétiens ou d’extrême droite, américains, qui font du réchauffement de la propagande communiste anti-capitaliste et anti-patriotique. Castor ne voit pas le rapport, Castor est naïf.

Mais Castor ne baisse pas les bras. Il crie. Les enfants, tout cela c’est parce que les Américains sont bien trop croyants, nous allons maintenant regarder en français, vous rigolerez moins petits chenapans! Ils acquiescent en riant, ils sont si sûrs d’eux maintenant, persuadés que la francophonie n’est pas mieux lotie. Castor frappe, vigoureusement, ils vont voir ce qu’ils vont voir, se dit-il, tout bas, car ils n’est plus sûr de rien.

Il a bien raison de se méfier car le second résultat est identique au premier. Les enfants s’en vont jouer, tout excités de leur victoire, chantant à tue-tête : le réchauffement est une légende, une communo-propagande!

Castor est abattu. Comment lutter? Ces hommes sont pas malins, ils ont tout gâché avec leur Internet. Castor se demande même maintenant si il avait raison ou tort. Finalement, il comprend, les plus fort sont devant sur Google, même quand ils ont tort.

En opinion aussi, on ne prête qu’aux riches.

Publicités

mars 30, 2008 - Posted by | Histoires de Castor, Politique | , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :